Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
La Citadelle Vauban Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... Gray Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune...
Commandez les guides en ligne

Fertans 25330

Fertans
  • Fertans
  • Fertans
  • Fertans

Situation : 1,5 km au Nord d' Amancey / Superficie : 812 / Altitude : 550 / Population : 256 / Nom des habitants : les Fertanais
Maire : Adrien BART (Employé forestier) / Secrétaire : Annie Débois
Tél : -0381589761 / Fax : - / E-mail : mairie.fertans@orange.fr
Permanences : Mardi de 17h à 19h - 0381860251
Adresse Mairie : 15, Grande Rue
Voir tous les élus

Marie VIENNET, Premier adjoint au maire
Joseph BART, Second adjoint au maire
Jeannine BART, Troisième adjoint au maire
Stéphane BULLE
Pascal COMTE
Cyril FAIVRE
Noel LAMBOLEY
Aurelien THIEBAUD
Isabelle VERGEY
Caroline WETZEL

 Ce petit village de Franche-Comté est situé au cœur d’un magnifique pays de verdure, d’eau et de moyenne montagne.

 Le château de Fertans a son origine au 13e siècle mais fut en partie détruit en 1638, période de la guerre de trente ans. De cette époque restent encore les vestiges de la partie Est, mais l’ensemble fut reconstruit au 17e siècle.
L’église, quant à elle, est le plus vénérable témoin de l’histoire de Fertans, puisqu’elle date du XIIème.
Le beffroi fut édifié au 14e, la flèche au 16e et le portail date du 18e. Le transept et le chœur furent reconstruits entre 1741 et 1774 mais l’on voit encore d’anciennes dalles funéraires, la cuve baptismale et un groupe de statues, sculptées au 16e, représentant Sainte Sophie et ses trois filles...

Ces dernières auraient subi le martyr à Rome sous Adrien et Sophie elle-même serait morte en paix en priant sur la tombe de ses filles... C’est une allégorie de la divine sagesse, source des trois vertus : foi, espérance et charité !

Une nouvelle entreprise vient de s’installer sur la commune de Fertans, «le Bois de Lutherie» qui sélectionne le bois pour les violons, renforçant les industries du bois existantes (scierie et fabrication de maisons).

  Personnages remarquables :

Des dalles funéraires témoignent, celle de Béatrix de la Palud et surtout de son beau-frère Henri de Scey, revêtu selon son souhait, de son armure, deux anges supplient «Dieu ait son âme». L’écu de Scey est tenu par des hommes sauvages, anthropophages, recouverts de poils, typiques de l’héraldique du 15ème.