Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Lac Saint-Point Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Gray Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune...

Gray 70100

Gray
  • Gray
  • Gray
  • Gray
Communauté de communes : Le Pays Graylois

Superficie : 2026 ha / Altitude : 232 m / Population : 6681 / Nom des habitants : Les Graylois
Maire : Christophe LAURENÇOT (Autres cadres (secteur privé))
Tél : 03 84 65 11 14 / Fax : 03 84 65 22 29 / E-mail : mairie@ville-gray.fr
Site internet : http://www.cc-valdegray.fr
Permanences : Lundi au Jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 - Vendredi de 8h à 12h et de 14 h30 à 17h30 - 1er Samedi du mois de 9h à 12h
Adresse Mairie : 1 Place Charles de Gaulle
Voir tous les élus

Marie BRETON
Frantz THOMAS
Anne-Laure FLETY
Michel ALLIOT
Jocelyne DEBELLEMANIERE
Denis BARI
Marie Françoise MIALLET
Matthieu ROUSSELET
Virginie JOLY
Philippe SEGUIN
Bénédicte ANTOINE
Alain PAUFERT
Marie-Thérèse BETTIOL
Tanin TEK
Annick NOLY
Patrick LAMARCHE
Céline TONDU
Mohamed KESSAB
Dorothée JACQUIN
Julien CORREIA
Marie-Charles PERROTTIN
Robert MORF
Claudy CHAUVELOT DUBAN
Hicham NAJI
Martine PAQUIS-OLIVIER
Christian DEVAUX
Christine VERHILLE
Jean-Claude GULOT

Gray, dont l'existence est attestée au XIème siècle, s'est d'abord développé autour de son château, possession des comtes de Bourgogne. Ravagée par un grand incendie en 1324, la ville de Gray fut aussitôt reconstruite grâce, notamment, aux libéralités de la comtesse Jeanne. Place fortifiée aux frontières de la province, Gray eut encore à souffrir des tentatives de conquêtes de Louis XI en 1477 et 1479. Le rattachement de la Franche-Comté à la France lui ayant ôtée son importance stratégique, elle perdit finalement ses remparts et put, dès le XVIIIème siècle, se tourner toute entière vers la Saône.

L'accroissement du trafic fluvial dans la première moitié du XIXème siècle entraîna, de fait, une recrudescence d'activité.

Le port de Gray, essentiellement consacré au transit, se hissa au second rang des ports de l'Est, immédiatement après celui de Strasbourg.
La ville tire aujourd'hui de son passé de nombreux avantages sur le plan touristique. Cité Patrimoine, riche en musées, Gray se pose, en Franche-Comté et aux marches de la Bourgogne, comme une étape incontournable du tourisme culturel et fluvial.

À découvrir

L'église paroissiale Notre-Dame (1481-1560), élevée au rang de basilique en 1950, domine de sa masse toute l'agglomération grayloise. Son clocher à l'impériale se pose tel un signal au regard des comtois retrouvant leur province.

L'hôtel de Ville, chef d'œœuvre de la Renaissance, fut mis en chantier dès 1567. Prévu dès l'origine pour abriter le corps municipal, le bâtiment prend des allures de petit palais.

A Gray de très nombreuses vieilles demeures, érigées par de riches bourgeois, dressent leurs façades le long des rues du centre de Gray. Peuvent être signalés, entres autres : l'hôtel Gauthiot d'Ancier et le grenier de la prévôté (rue du Marché), l'hôtel de Conflans (Grande rue), l'hôtel de Vandenesse (rue Malcouverte).

Du château fort des Ducs de Bourgogne, il ne reste que la tour crénelée du XIVème siècle, ainsi que les caveaux voûtés en plein cintre de l'actuel musée. En effet, après la conquête de la Franche-Comté par Louis XIV, l'édifice fut entièrement rénové, notamment en 1777 et 1783 sur commande du comte de Provence, frère de Louis XVI. C'est aussi à cette époque que la forteresse médiévale est transformée en château de plaisance. Vendu comme Bien National à la Révolution, ce dernier est acheté par la famille du Baron Martin, dont le musée, créé en 1905 dans cette belle demeure, porte aujourd'hui le nom. La situation dominante de cet ensemble offre une vue magnifique sur les toits de Gray et la vallée de la Saône.
Pendant du musée de Gray, la bibliothèque municipale (place Ch. De Gaulle), aménagée en 1858, compte de nombreux ouvrages anciens, issus, pour partie, des saisies révolutionnaires. Incunables, manuscrits précieux, ouvrages des XVIème au XIXème siècles bellement reliés, constituent l'un des fonds livresques les plus riches du département.


Le Muséum d'Histoire Naturelle de Gray, place de la Sous-préfecture, concentre en ses murs l'ensemble des collections géologiques, minérales, végétales et animales de la ville. Un fémur de dinosaure, un morceau de la pyramide de Khéops, des outils préhistoriques et les planches de Buffon : l'établissement restitue l'atmosphère d'un cabinet de curiosités.

Le musée de l'Espéranto, rue Victor Hugo, seul établissement de ce genre en France, réunit une grande quantité de documents rédigés dans la langue internationale.

L'Hôtel-Dieu, bâti pour l'essentiel dans la première moitié du XVIIIème siècle, conserve sa chapelle, décorée d'admirables fresques des Haut-Marnais Joseph-Constant et Charles Ménissier, ainsi que sa pharmacie ( décors des XVIIIème et XIXème siècles, collections d'instruments et de 119 pots de faïence).

Le théâtre, daté des années 1840, abrite une salle de spectacle à l'italienne. les restaurations actuellement engagées devraient lui redonner tout son lustre.

Gray, halte nautique
Les quais de Gray ne bruissent plus de l'intense activité marchande qui fut la leur et les 1800 m de quais subsistant sont aujourd'hui entièrement dévolus à la plaisance (possibilité d'amarrage ; ravitaillement ; nombreux commerces ; office de tourisme à proximité ; base de location de bateaux). Le débarquement est, pour les plaisanciers et les autres, prétexte à de nombreuses promenades, non seulement vers le centre ancien mais aussi, notamment, le long des « Rives de Saône ».

Dès le retour de la belle saison, la ville de Gray et la rivière servent encore de cadre à nombre de manifestations festives ou sportives : Boucles de la Saône (semi-marathon) ; Fête de l'Eté ; tournoi international de Hand Ball ...

Hébergement, restauration, équipements touristiques
Gray compte trois hôtels et plus d'une vingtaine de restaurants variés.
(Hôtel Restaurant au Mastroquet)
Une auberge de jeunesse (Le Foyer) propose toute l'année un hébergement de qualité pour les personnes de passage (y compris les familles).

Le centre de loisirs de Gray et divers camps sportifs (karting ; équitation ; canoé-kayak) sont organisés en juillet et août.

Près du camping*** Longue Rive, route de la Plage, ouvert du 15 avril au 30 septembre, se trouve le bassin nautique, très apprécié l'été, un mini-golf et des équipements pour enfants. Une aire de service pour camping-cara été mis en place à Gray depuis la saison estivale 2005 ainsi qu'une halle couverte multi-usages destinée à accueillir diverses manifestations.

Renseignements et documentations, contacter l'Office de Tourisme : 03 84 65 14 24