Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Lac Saint-Point Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... Gray Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune...

Foucherans 25620

Foucherans
  • Foucherans
  • Foucherans
  • Foucherans

Situation : 10 km au Nord d'Ornans / Superficie : 1095 / Altitude : 569 / Population : 457 / Nom des habitants : les Foucheranais
Maire : Jacques MONIOTTE (Retraité des douanes) / Secrétaire : Annie Allemandet
Tél : 03 81 86 78 57 / Fax : 03 81 86 74 33 / E-mail : mairie.foucherans25@gmail.com
Site internet : http://www.foucherans25.fr/
Permanences : Mardi et Jeudi de 16h30 à 18h et Samedi de 9h à 11h30
Adresse Mairie : 2 rue du Champ de Foire
Voir tous les élus

Jean-Pierre MASSON
Jean-Luc CORBET
Nicolas DEMOLY
David BOILLIN
Jean-Luc VERSET
Christina VIEILLE
Nathalie LAURENT
Anne VAUCHIER
Ghislain VICAIRE
Daniel CLEMENT

Des édifices tels que l' église Saint-Philippe et Saint-Jacques du XIXème, dont la particularité est d'être une des rares à posséder des colonnes monoblocs, sont à signaler sur la commune, ainsi que la chapelle Saint Maximin dont la rénovation est terminée.

Sur le chemin de la chapelle, il faut découvrir l'arboretum avec 40 espèces différentes d'arbres, une fougeraie et les plantes rares de la flore forestière «Plein Soleil».
À signaler : un gîte d'étape, une brocante, avec produits régionaux et un gîte rural hors agglomération.

À visiter : le musée rural, qui fait partie des musées au pays de Courbet, retrace la vie paysanne.

Personnages remarquables  :
Un Saint à Foucherans ?
D'après la tradition, Saint Maximin aurait été sacré par le Pape Saint Caïus, puis envoyé comme évêque de Vesontio. Il aurait été le 5ème archevêque de Besançon, approximativement entre les années 282 et 290. La tradition le fait mourir un 29 mai, mais l'année est incertaine.
Soit dans l'intention de vivre plus saintement dans la solitude, soit pour échapper à des suggestions diverses, et peut-être même à la persécution, Saint Maximin se retira dans un lieu solitaire, près du village de Foucherans. Sa vie, pauvre et mortifiée, lui valut le don des miracles et sa réputation de sainteté attira les foules dans son ermitage.
Saint Maximin y fut inhumé et l'on éleva une petite chapelle qui, au commencement du VIIème siècle, était déjà un lieu de pèlerinage très fréquenté.
En 1759, le cardinal de Choiseul, 99ème archevêque de Besançon, fit effectuer des fouilles sous la chapelle, dans le but de rechercher la dépouille de Saint Maximin. Un corps fut découvert sous l'autel, puis deux autres de chaque côté et un quatrième dans la nef. Tout fut remis en place. En 1777, des paysans de Trépot et Foucherans, se rendant à Besançon par le chemin qui passe devant la chapelle crurent voir Saint Maximin célébrer la messe des anges.
C'est cette année là que les reliques furent transférées dans l'église de Foucherans. Le 8 prairial an III (27/05/1795), BOULET, président du district d'Ornans fait un rapport où il décrit la situation religieuse dans le district d'Ornans .

« Hier matin, il s'est réuni à Saint Maximin plus de 6 000 âmes des communes voisines, avec des bannières, des cierges, etc pour demander la pluie. On y a fait une chapelle et dit la messe. Le temps, qui s'est couvert, a causé une grande réjouissance. »
La chapelle qui avait été détruite en 1777 fut reconstruite en 1865.