Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Arbois Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... Gray Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune...
Commandez les guides en ligne

Saint-Julien-lès-Russey 25210

Saint-Julien-lès-Russey
  • Saint-Julien-lès-Russey
  • Saint-Julien-lès-Russey
  • Saint-Julien-lès-Russey

Situation : 7 km du Russey / Superficie : 1001 / Altitude : 850 / Population : 180 / Nom des habitants : les Saint Julien
Maire : Pierre BURNEQUEZ (Ingénieurs et cadres techniques d'entreprise) / Secrétaire : Marlène ROATTA
Tél : 03 81 68 93 44 / Fax : 03 81 68 93 44 / E-mail : st-julien-les-russey@hotmail.fr
Permanences : Mercredi de 89h30 à 12h30, Jeudi de 15h à 18h
Adresse Mairie : 8, rue de la Mairie
Voir tous les élus

Julien JACOULOT, Premier adjoint au maire
Yann BEAUFILS, Second adjoint au maire
François ARNOUX
Madeleine ARNOUX
Simon CARTIER
Dimitri CONVERS
Lydie FAIVRE
Jean-Michel LAB
Yohann RAGOT
Yannick SAUNIER

St-Julien-Lès-Russey est une ancienne seigneurie datant du Moyen-Âge dépendant de la baronnie de Belvoir. On trouve encore d'ailleurs les vestiges d'un ancien château surplombant la rive droite du Dessoubre.

En effet les barons de Belvoir avaient construit un petit château, dont une porte à voûte était tournée vers Bonnétage, flanquée de deux petites tours et d’un pont-levis, mais en 1474, la forteresse tombe aux mains des Suisses qui la détruisirent, elle était toujours en ruines en 1584...Le village compte quelques agriculteurs et deux artisans.

Commune très pittoresque, avec deux fontaines, une église XVIème, une chapelle, un ancien restaurant tout habillé de vigne vierge, des fermes typiques, mais surtout un paysage magnifique avec de superbes points de vue sur la vallée du Dessoubre, des grottes et des sentiers de randonnées à découvrir où l'on peut parfois rencontrer des chamois.


Personnages remarquables :

Claude-François Peletier, né vers 1620, intendant général de la maison de Cusance, en 1657-58, il obtient l’élargissemnt de Charles IV de Lorraine et le décide à régulariser son alliance avec Beatrix de Cusance (il sera sur ce sujet l’auteur d’un poème de 1076 vers). Son fils avocat et juge fut garde de la monnaie de Besançon.