Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Champagney Haute-Saône Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Gray Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune...

Mancenans-Lizerne 25120

Mancenans-Lizerne
  • Mancenans-Lizerne
  • Mancenans-Lizerne
  • Mancenans-Lizerne

Situation : 3 km de Maîche / Superficie : 609 / Altitude : 720 / Population : 160 / Nom des habitants : Les Mancenans et les Lizernes
Maire : Serge ORNY (Artisan bijoutier) / Secrétaire : Josiane BERNARD
Tél-Fax : 03 81 64 11 53 / E-mail : commune.mancenans@orange.fr
Permanences : Mardi de 13h30 à 18h00 - Jeudi 13h30 à 16h30
Adresse Mairie : 2 rue des Fontaines
Voir tous les élus

Vincent DEGOIS
Isabelle CHEVAL
Sylvain BONVALOT
Thierry BARRET
Gilbert GRILLOT
Frédéric MAITRE
Danielle GASPARINI
Thierry CUCHE
Patrice NARBEY
Caroline CHAPUIS

Mancenans est une commune tandis que la Lizerne, juridiquement, a été considérée comme un hameau de Mancenans.

Le Château de l’Hermitage fut construit en 1626 par Jean-Renaud Lallemand du Russey, sa chapelle qui date de 1633 se situe au bord des falaises dominant le Valory. C’est encore de nos jours une magnifique propriété, sise sur les grands rochers face au «château du diable», curieuse pyramide rocheuse.

Confisqué et vendu comme bien national en 1792, il arriva en possession d’un curé originaire du village l’abbé Parent jusqu’en 1878, qui le céda à cinq moines. Lorsque les Pères Carmes quittèrent les lieux en 1892, le château devint la propriété du peintre Joseph Aubert. Le peintre des thèmes historiques réalisa en ces lieux de très belles toiles qui ornent encore aujourd’hui nos églises franc-comtoises. A voir aussi les Grottes de Varoly.


Vie économique : 8 agriculteurs, 2 artisans horlogers et un restaurant “Au Coin du Bois”.

Personnages remarquables :

Le Château de l’Hermitage fut confisqué et vendu comme bien national en 1792, il se trouva en possession d’un curé originaire du village, l’abbé Parent jusqu’en 1878, qui le céda à 5 moines. Lorsque les Pères Carmes quittèrent les lieux en 1892, le château devint la propriété du peintre Joseph Aubert, peintre des thèmes historiques.