Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
La Château de Joux Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune... Gray Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune...

Damprichard 25450

Damprichard
  • Damprichard
  • Damprichard
  • Damprichard

Situation : 7 km à l'Est de Maîche et 13 km de la frontière Suisse / Superficie : 2189 / Altitude : 825 / Population : 1845 / Nom des habitants : les Damprichards
Maire : Anthony MERIQUE (Geomètre) / Secrétaire : Christelle CARTIER
Tél : 03 81 44 22 19 / E-mail : mairie.damprichard@wanadoo.fr
Site internet : http://www.mairie-damprichard.fr/
Permanences : Lundi au vendredi de 10h à 12h et de 16h à 18h (17h le vendredi, fermé le mercredi ap-midi) et Samedi (semaines paires) de 9h à 12h
Adresse Mairie : 1 rue de la Mairie
Voir tous les élus

Brigitte MAIRE
Jean-Pierre JACOULOT
Chantal DUBOC
André GARRESSUS
Justin MARGUERON
Jean-Paul FEUVRIER
Nadège MOUGIN
Martial CORDIER
Claudine CAGNON
Frédérique FLEURY
Alexandra CABOCEL
Damien SCHELL
Jacqueline DELAVELLE
Cyril CHATAIGNER
Christelle DUQUET
Alfonso HEREDIA
Virginie GARRET
Michel BOBILLIER

Damprichard tire son origine de «Dominus Ricardus» (le Seigneur Richard) qui pouvait, au départ, désigner soit un saint patron, soit un seigneur local. Le nom latin est devenu au cours des siècles «Damprichard», le «P» n'étant apparu qu'au XIXème sans raison apparente. 

La première chapelle a été érigée à Damprichard en 1498. Elle fut remplacée en 1742 lors de la construction de l'église actuelle, agrandie en 1861.
Damprichard faisait partie au XVIème siècle du Comté de la Roche. Il passa en 1703 aux Comtes de Montjoie qui durent émigrer à la Révolution.
A la Révolution, Damprichard comptait 1242 habitants : c'était alors le plus gros bourg du Plateau. C'est en 1895 que la lumière électrique fait sa première apparition à Damprichard, à la fabrique de boîtes de montres Bourgeois. Les deux dernières guerres ont laissé des traces douloureuses : 58 tués ou disparus lors de la guerre de 1914-1918 - combats héroïques de la deuxième division de Chasseurs à pieds polonais en juin 1940. Un monument a été érigé en leur mémoire au Cimetière Communal.

Libération le 5 septembre 1944 par le 3ème Régiment de Tirailleurs Algériens (d'où le nom de la Place centrale du Village).

Damprichard est actuellement un bourg d'environ 1870 habitants à vocation essentiellement industrielle et horlogère : près de 20 petites et moyennes entreprises vivent de l'Horlogerie dont 7 fabriquent des boîtes et des bracelets-montres.
A Damprichard on y fabrique également des articles de bijouterie, des accessoires automobiles, ce qui permet au village de posséder un nombre important d'emplois, compte-tenu de sa population.

La vocation agricole et forestière de Damprichard est également très importante: on y dénombre près de 40 exploitations agricoles familiales, un chalet de Fromagerie pour la fabrication du Comté et une grande scierie.

Damprichard se connaît depuis quelques années une vocation touristique, grâce à ses circuits de randonnées pédestres en été (proximité de la Vallée du Doubs et du GR 5) et à ses pistes de ski de fond en hiver (piste de ski éclairée à proximité du Chalet). Le point de départ de ces circuits est le Chalet Abri-Refuge Communal, géré par le Ski-Club local, construit au lieu-dit «La Montée» à environ 1000 m d'altitude.

Le doublement de sa surface a été réalisé en 1993.

Un hôtel restaurant «le Lion d'Or», un restaurant «la Récré».

L'église de Damprichard entièrement rénovée en 1975 (intérieur et extérieur) possède plusieurs objets mobiliers classés à l'inventaire des monuments historiques (retables, chaire en bois sculpté, tableau «Descente de Croix» etc...).

La Municipalité s'est également dotée d'une Salle Polyvalente pour faire face aux besoins des ses nombreuses associations culturelles et sportives.
Elle est également équipée de terrains de tennis (2 courts) et de terrains de foot-ball (2 terrains en herbe).

Depuis 1988, Damprichard est jumelée (10ème anniversaire) avec une commune du littoral breton, à côté de Brest : «Loc Maria Plouzane». Des échanges réguliers ont été mis en place en faveur de la population (enfants, adolescents et adultes).

Depuis 1996, Damprichard s'enorgueillit d'accueillir chaque année, à l'occasion des Fêtes de Noël, des milliers de personnes, pour ce qui est devenu un événement unique sur le plateau : La Féerie de Noël, avec son cortège de décors, d'illuminations, et de manifestations.


Personnages remarquables :
FARINE Pierre-Joseph
Né le 2 octobre 1770 au « Creux » de Damprichard. Il fait ses humanités chez son oncle et parrain l’abbé Parent, curé de Courtelevant. Engagé à 21 ans dans les armées de la République, il est en 1797 aide de camp du général Michaud, avec qui il fait campagne en Italie (1800). Chef d'escadron au 6ème Régiment de Dragons, il combat à Austerlitz (1805).

Il participe à la campagne d'Espagne à la tête du 4ème Dragon (1810). Assiégé par les Russes à Dantzig (1813), il est nommé général de brigade. Blessé à la tête à Waterloo, il a 3 chevaux blessés sous lui.

Rallié aux Bourbons après les Cent-Jours (1815), il est nommé Inspecteur de cavalerie par le roi Louis XVII, qui le nomme, le 22 novembre 1821, vicomte Farine du Creux de Choigny. Ayant épousé la baronne Adélaïde de Sougé, il meurt le 11 octobre 1833 à Santeny (Val de Marne) quelques mois seulement après sa retraite.

GRAMMONT Maurice
Né le 15 avril 1866 à Damprichard, où son père était percepteur ; boursier d'Etat, il est étudiant à la Faculté des Lettres de Besançon (1885-1887). Après son agrégation, il enseigne au lycée de Dole puis fréquente à Paris l'École des Hautes Études. Chargé de mission en Allemagne (1891), il revient enseigner l'Histoire et la Philologie à la Faculté des Lettres de Dijon (1892-1895). C'est à la Faculté de Montpellier qu'il sera professeur de grammaire comparée, de 1895 à 1938. Membre de l'Institut, il fut le meilleur linguiste de son temps. En 1900, l'Académie de Besançon avait couronné son ouvrage sur le patois de la Franche Montagne et de Damprichard en particulier. Il meut le 17 octobre 1946 à Montpellier où il habitait depuis 51 ans.

À signaler : 

TECH&TECH (Probotech - Startech) : partenaire des grands noms de l'horlogerie et du médical.