Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Arbois Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune... Gray Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune...

Cuse-et-Adrisans 25680

Cuse-et-Adrisans
  • Cuse-et-Adrisans
  • Cuse-et-Adrisans
  • Cuse-et-Adrisans

Situation : 3 Km de Rougemont / Superficie : 542 / Altitude : 300 / Population : 272
Maire : Danièle NEVERS (Infirmière) / Secrétaire : Josiane GARCIN
Tél-Fax : 03 81 86 09 36 / E-mail : daniele.nevers@wanadoo.fr
Permanences : Mercredi 10h à 12h
Adresse Mairie : 1 rue Jean Baptiste Patard
Voir tous les élus

Jean-François GIRARDOT
Daniel POIRSON
Sandrine PETEGNIEF
Virginie GUENOT
Bernard DERAY
Eric PERRIN
Jean MOYANO
André REICHARD
Véronique ERARD
Joël DUFAY

Le patrimoine de la commune est exceptionnellement riche. Le four banal est le seul du Canton. Il fait suite à une fontaine lavoir de 1848, qui forme avec la place de l’église une très belle perspective. Le parvis de l’église est la place du village.

C’était aussi un ancien cimetière dont il reste les délimitations par des bornes cylindriques bien conservées qui forment une zone arrondie précise. Une plantation de tilleuls en fait une des places les plus typiques du Canton.

De superbes statues à voir : belle statue de Saint Pierre assis en bois polychrome. 7 statues en bois polychrome, représentant les apôtres avec leur instrument de supplice. Christ en croix, grandeur nature, de l’école espagnole. La Croix de pierre, en face de la porte latérale de l’église, a été érigée à l’emplacement où les villageois déguisés en femmes avaient attaqué le Seigneur de Montby.

À signaler : la source salée de la Meure.

Personnages remarquables

La famille Tanchard qui possèda la seigneurie de Passavant aux XVIème et XVIIème siècles :
Jean-Baptiste (1758-1842), juge de paix à Cuse, conseiller général pendant 34 ans, Président du district de Baume-les-Dames pendant la Révolution.
Son fils Charles (1794-1868) lui succéda comme conseiller général en 1842 et fut élu Député du Doubs à l’Assemblée nationale constituante de 1848.
Son arrière petite fille Anne (1894-1979, historienne, membre de l’Académie de Franche-Comté publia des poésies et récits de chasse.
Commandant Joseph Guey, né à Cuse le 6 mai 1867, mort pour la France le 22 décembre 1915. La ville de Besançon lui dédia une rue en 1935.
René Perrot 1912-1979, crée des tapisseries dans la lignée de Lurçat, inspirées par le naturaliste Louis Pergaud.