Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Gray Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune...

Cravanche 90300

Superficie : 135 ha / Altitude : 374 m / Population : 1987
Maire : Yves DRUET (Retraités de l'enseignement)
Tél : 03 84 26 07 10 / Fax : 03 84 26 60 41 / E-mail : contact@cravanche.fr
Permanences : tous les jours : 10h à 12h et 13h30 à 17h30, S : 9h à 12h
Adresse Mairie : 2 rue Pierre-et-Marie-Curie
Voir tous les élus

Anne-Claude TRUONG
Sylvain RONZANI
Evelyne CALOPRISCO
Yves DEVAL
Claudine MAGNI
Vincenzo CACCAMO
Martine BONVALLOT
Stéphane DARFIN
Sylvaine GIRARDEY
Marc GENDRIN
Christiane HUTTGES
Nahim GUEMAZI
Nadia OURABI
Frederic HEREDIA
Christine RUSSO
Christian KWASNIK
Béatrice VEBER
Sakir TAS

La découverte des grottes de Cravanche a permis d'établir que le site a été habité dès la préhistoire. Explorées pour la première fois en 1835, les premières salles ne possédaient aucun élément permettant de déceler une présence humaine aux temps préhistoriques.

En 1864, le propriétaire de la brasserie locale obtient l'autorisation de transformer ces grottes en entrepôts de bière.

Lors des travaux de fortification entrepris en 1879 et en 1890 pour la construction du fort du Salbert, de nouvelles salles sont ouvertes. Des témoignages de l'âge de la pierre polie y sont mis au jour, conservés par la suite au musée de Belfort.

Le nom de Cravanche apparaît pour la première fois dans les textes au 12ème siècle sous la forme de Gravainches, puis au 14ème siècle Cravainches, Cravoinche. Pendant la période autrichienne, l'appellation est germanisée sous les formes Cranwelsch, Gauersch et Crawaintsch.

La ville est citée parmi les localités qui possédaient leur château féodal.

Avec l'arrivée des réfugiés alsaciens de la guerre de 1870-1871, Cravanche passe de 157 habitants en 1872 à 626 en 1911.

Le bâtiment du groupe scolaire Jean de la Fontaine autrefois mairie-école, est désormais uniquement dévolu au groupe scolaire. I1 a été réalisé par un architecte du gouvernement.

Le monument aux morts a été érigé en 1948 à la mémoire des victimes des deux guerres mondiales. Une plaque commémorant la guerre d'Algérie a été ajoutée par la suite.

Inauguré en 1992, le monument de l?artiste Agnès Descamps est situé sur l'axe emprunté en 1945 par les blindés pour entrer dans Belfort et libérer la ville.