Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Champagney Haute-Saône Voir cette commune... Gray Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune... Arbois Voir cette commune...

Saint-Rémy 70160

Saint-Rémy
  • Saint-Rémy
  • Saint-Rémy
  • Saint-Rémy

Situation : 4 km NE d'Amance / Superficie : 908ha / Altitude : 226 - 367 m / Population : 622 / Nom des habitants : Les Saint-Rémois
Maire : Christian METTELET (Retraités fonct.publique (sf enseig.))
Tél : 03 84 91 18 50 / Fax : 03 84 91 22 85 / E-mail : mairie@saint-remy70.fr
Site internet : http://www.saint-remy70.fr/
Permanences : Du L au Ve de 8h30 à 12h - 13h30 à 17h
Adresse Mairie : 7 rue Guy et Joseph Berthiot
Voir tous les élus

Christian PINOT
Renate DOLD-GLOMBITZA
Gérald FAVRET
Mireille CHARRIER
Patrick MANCASSOLA
Véronique MOREL
Odile PIERRE
Caroline FAIVRE
Arnaud FOURNOT
Paola MANCASSOLA
Lucie PEREZ
Antonio BRAVO
Stephane QUESADA
Pascal VERNET


Saint-Rémy (Remigius) doit bien sur son nom au célèbre êveque de Reims qui baptisa Clovis. Village vigneron jusqu'en 1900, une école d'agriculture, dirigée par des moines marianistes, existait dans le château, les dépendances servant alors de fermes.

Racheté en 1936 par une société privée, à Saint-Rémy le château devint un lieu privilégié pour des malades de la région parisienne, avant de devenir il y a quelques années, un hôpital psychiatrique pour des patients de Haute-Saône. Avec ses 1400 employés, cet établissement représente le 2ème employeur du département.

Fontaines et lavoirs :

Petite fontaine moderne aménagée et fleurie, mise en eau, au centre du village de Saint-Rémy.

Personnages remarquables : La veuve de Jean de Ville (1547) Nicole de Savigny était nommée “la Dame de Saint Rémy”, devenue la maitresse du roi Henri II, elle eut un fils “Henri” nommé “Monsieur de Saint Remy”, titre transmit à ses descendants dont Jeanne de Saint Rémy, comtesse de la Motte-Valois( voir photo ci-contre) qui fut l’instigatrice de l’affaire du collier de la Reine Marie-Antoinette (1784-1786). Elle mourut à Londres en 1791, après avoir publié des mémoires outrageantes pour la Reine.