Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Gray Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune...

Voujeaucourt 25420

Voujeaucourt
  • Voujeaucourt
  • Voujeaucourt
  • Voujeaucourt

Situation : 8 km de Valentigney, 6 km de Montbéliard et 75 km de Besançon. / Superficie : 945 / Altitude : 314 / Population : 3495 / Nom des habitants : les Voujeaucourtois
Maire : Martine VOIDEY (Professeur des écoles)
Tél : 03 81 99 87 87 / Fax : 03 81 99 87 88 / E-mail : mairie.voujeaucourt@wanadoo.fr
Site internet : http://www.voujeaucourt.fr
Permanences : lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 - Samedi de 10h à 11h45.
Adresse Mairie : place de Boudry
Voir tous les élus

Daniel GILLOZ
Corinne PETER
Franck HELET
Maryline GINESTE
Jacques BEUCLER
Christine BEAUFILS
Julien BOURGEOIS
Christine VILLECOURT
François GHIELMINI
Joëlle PRETOT
Richard SENAC
Amina MANSOURI
Patrick DUCOMMUN
Colette SANCEY
Olivier KNEPPERT
Arlette LAROYE
Christian DAMINELLI
Alain MONNIEN
Mathilde LAVILLE
Joël BARTHOULOT
Pierre HAMANN
Marie-France VILLALONGA

Au moyen âge, on parle de Voujeaucourt sous le nom de «VYIASCORT » Le pont sur le Doubs constitue une frontière dès 1467. Après sa destruction en 1587, il a été reconstruit en 1589 par Heinrich Schickardt. Il était alors un pont douanier, seul passage pour franchir le Doubs entre la Franche-Comté et le Pays de Montbéliard, principauté allemande. Il s’agit probablement du plus vieux pont encore en place sur le Doubs dans le secteur (il a cependant été partiellement détruit en 1870, en 1940 et 1944). On peut également admirer le temple, construit en 1833 et aujourd’hui inscrit à l’inventaire des monuments historiques en raison de l’originalité de son architecture, et l’église Saint Michel qui lui fait face et abrite un Christ en croix en bois de chêne datant du 16ème siècle. Le monument aux morts de la ville, sculpté par Eugène Benet, est l’un des rares édifices de ce type à présenter un « poilu victorieux ».

Personnages remarquables :

Une plaque en l’honneur de quatre jeunes résistants - Robert Martz, 18 ans et Charles Reichenbach, 19 ans, fusillés le 9 juin 1944 à la Citadelle de Besançon, Michel Jacquot, 18 ans, tué au maquis d’Écot le 8 juillet 1944 et Arthur Boiteux, 19 ans, fusillé à Annecy le 27 février 1944 - sera apposée sur la façade de l’école de l'ancienne Mairie lors des cérémonies du 65ème anniversaire de la libération de Voujeaucourt.