Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Arbois Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... Gray Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune...

Ronchamp 70250

Ronchamp
  • Ronchamp
  • Ronchamp
  • Ronchamp

Situation : 20 km O de Belfort / Superficie : 2354 ha dont 1658 de forêts / Altitude : 353 m / Population : 2990 / Nom des habitants : Les Ronchampois
Maire : Jean-Claude MILLE (Retraités fonct.publique (sf enseig.)) / Secrétaire : Mme PERREZ
Tél : 03 84 20 64 70 / Fax : 03 84 20 63 99 / E-mail : mairie.ronchamp@wanadoo.fr
Site internet : http://www.ronchamp.fr
Permanences : 8h30 à 12h - 13h30 à 17h du lundi au vendredi
Adresse Mairie : 2 place de la Mairie
Voir tous les élus

Mireille LAB
Benoît CORNU
Martine VINEL
Bernard COTTA
Cécile AUBRY
Abdelilah JAMMI
Pierrette GUIDEZ
Pierric TARIN
Jocelyne FAVEREAU
Roland DURUPT
Sophie DUMONTEIL
Patrick MARECHAL
Régine GIRARDOT
François DESMAREST
Françoise LAROCHE
Emmanuel STRUB
Gilles MEYER
Linda LIPOVAC
Pascal HASSENFORDER
Muguette PAQUIS
Denis PAUTOT
Christophe DEVILLERS


Les armes de la ville de Ronchamp sont inspirées de son passé antique. Sa devise 'Panta Rhei', 'tout coule tout évolue', est inspirée de l'affirmation du philosophe grec Héraclite, qui nie la fixité de la matière et pose le principe universel du devenir.

  L'église du centre de pur style néogothique, avec sa statue de Sainte Barbe, patronne des mineurs. Le Musée de la Mine ouvert du 1er Février au 30 novembre,le mardi.
Les attraits touristiques à Ronchamp sont nombreux :

Les circuits miniers de Ronchamp: Promenades bucoliques à la découverte des vestiges de la mine, dont le Puits Sainte Marie. La randonnée pédestre, en empruntant le GR 59. Circuits équestres et VTT signalisés par balises : permettent la découverte des hameaux.

La pêche : le Rahin, rivière de première catégorie, permet la prise de belles truites 'fario'.

Les Sites remarquables :

• Musée de la Mine : ouvert du 1er Février au 30 Novembre sauf le mardi.
• Le circuit “mine et forêt” et le sentier “art et histoire” .

L'exploitation démarre dans des galeries à flanc de coteau avant que ne soit creusé le puits Saint-Louis en 1810. Celui-ci est le premier véritable puits d'extraction du bassin minier. En 1874, les houillères comprennent un effectif de 1 847 personnes56.

Les couches de charbon s'enfonçant de plus en plus, les puits se succèdent et sont de plus en plus profonds jusqu'à ce que la compagnie finisse par creuser deux fois de suite le puits le plus profond de France ; le puits du Magny (694 mètres) en 1878 et le puits Arthur-de-Buyer (1 010 mètres) en 1900. En 1904, 246 798 tonnes de charbon sont extraites des houillères de Ronchamp. Un petit gisement situé près du hameau de Mourière est exploité entre 1844 et 1891, mais de façon artisanale avec des couches de faible épaisseur et de piètre qualité56.

Les houillères de Ronchamp sont exploitées pendant plus de deux siècles, du milieu du XVIIIe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle. Leur exploitation marque profondément le paysage avec ses terrils, cités minières et puits de mine, mais aussi l'économie et la population locale (immigration polonaise et traditions minières notamment). Une forte camaraderie et une conscience de classe se développent, notamment avec l'arrivée des Fressais, qui favorise plusieurs grèves et mouvements sociaux. L'une d'entre elles, survenue illégalement en janvier 1857, cause le renvoi de certains ouvriers57. La compagnie veille d'ailleurs à étouffer tous les mouvements de protestation dans le bassin minier, notamment par les renvois des « meneurs », et favorise les réclamations individuelles58. À l'inverse, le dialogue s'ouvre entre les employés et les administrateurs en 1890 lorsque les mineurs peuvent élire leurs délégués, chargés de défendre les droits ouvriers et de surveiller la sécurité du travail59.

Sur le plan culturel, les houillères apportent des associations de musique, danse, théâtre, art, religion ainsi que des clubs sportifs (notamment l'étoile sportive de Ronchamp). Les mines possèdent également une harmonie et favorisent le commerce de proximité.


• La Chapelle Notre Dame du Haut, édifiée en 1954/55 d'après les plans de Le Corbusier, sur l'ancien oppidum de Bourlémont, lieu d'un très ancien pèlerinage marial ; abri du pèlerin, maison du gardien, tables en béton, cave, pyramide, campanile de Prouvé (MH).

Personnages remarquables :

Ils sont nés à Ronchamp : • Fred Vuillemenot, né le 17 décembre 1890 à Ronchamp, peintre, sculpteur, designer, illustrateur et décorateur. • Auguste Lalance, né le 1er Septembre 1830 à Ronchamp. Fils d'industriel, il rentre en 1845 après ses études, aux ateliers de son oncle André Koechlin (future S.A.C.M.) • Henri Darras, né le 13 mars 1919 à Ronchamp. Il fut le maire emblématique de la ville de Liévin de 1952 à 1981. Élu député socialiste en 1958 et réélu jusqu'au 14 juin 1981. • Paul Strauss, né le 23 septembre 1852 à Ronchamp, Sénateur de la Seine de 1897 à 1936, Ministre de l'Hygiène.