Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Champagney Haute-Saône Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune... Gray Voir cette commune...

Passonfontaine 25690

Passonfontaine
  • Passonfontaine
  • Passonfontaine
  • Passonfontaine

Situation : 12 km au Sud de Vercel. / Superficie : 1948 / Altitude : 750 / Population : 310 / Nom des habitants : les Passonfontanois
Maire : Stéphanie ALIXANT (Ouvriers (secteur privé)) / Secrétaire : Stéphane Bouhelier
Tél : 03 81 43 26 93
Permanences : Mardi de 13h30 à 16h30
Adresse Mairie : 22 Grande rue
Voir tous les élus

Baptiste MOREL
Benoît BOUCHARD
Anne VIEILLE
Emilie ROY
Jean-Philippe ZUSSY
Yannick BOILLAUD
Christophe BOLE
Myriam HALLER
Yohan BOLE
Sébastien DEVILLERS

 

 

Village rural, la commune compte une fromagerie qui traite près de 3 millions de litres de lait. Il existe une école faisant partie du RPI, trois artisans et un brocanteur.

Ce qu'on peut y voir :

- le monument aux Morts, à la sortie du village;

- la fontaine du Lion, la Grosse Maison construite au début du XVIème.

Ce qu'on peut y découvrir :

- l'étang de Barchet : 3,5 hectares et son sentier pédestre qui en fait le tour.

Vie associative : l'Echo de Barchet met en œuvre beaucoup d'activités, sans oublier la foire aux puces en août. De plus, le club du 3ème âge rassemble les habitants de Passonfontaine et Longemaison.

À noter : un restaurant renommé «Chez Mme Barthod» et 2 gîtes ruraux comptant plus de 20 lits.

Personnages remarquables :

Jean Vernerey, littérateur né vers 1540, il étudie à Dole, Padoue et Pavie. Il est l’auteur d’ouvrages philosophiques en latin, parus en Italie de 1565 à 1571. Il meurt en France en 1575.
Jean Vernerey, dit la “Route”, cousin du précédent, né vers 1590. Militaire au service de l’Espagne. Il commanda victorieusement la défense du château d’Usier contre les Suédois en 1639. Il reprit aux Français en 1643, Baudoncourt, Faucogney et Lure. Il fut anobli par le roi d’Espagne, le 19 octobre 1650.