Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Arbois Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Gray Voir cette commune...

Bremondans 25530

Bremondans
  • Bremondans
  • Bremondans
  • Bremondans

Situation : 6 km au Nord de Vercel / Superficie : 700 / Altitude : 535 / Population : 84
Maire : Brigitte TAILLARD / Secrétaire : Marie-Odile VIPREY
Tél-Fax : 09 72 34 26 87 / E-mail : mairie.bremondans@gmail.com
Permanences : Mardi de 14h à 16h
Adresse Mairie : 9 rue Fruitière
Voir tous les élus

Dominique JEUNE
Gérard GIRARDET
Pascal VIPREY
Aline BOISSY
Emmanuel GULLAUD
Laura BERTHOD

 

Le village de Bremondans est situé au centre du Doubs à environ 45 km de Besançon, Pontarlier et Montbéliard.

Ses maisons sont très anciennes, l'une d'elles date du XVIème, elles s'étendent de chaque coté de la route de Vercel-Baume-les-Dames. Le territoire compte 300 ha de forêt. La rivière ''l'Audeux'' serpente dans la vallée depuis sa source à Eysson, où elle s’appelle d’abord la Creuse.

À voir absolument : l'église de Leugney (IMH), qui date du XIème, reçoit chaque année de nombreux visiteurs du monde entier comme en témoigne le livre d'or.

A 1 km du village dans un site calme et sauvage un étang de 5 hectares fait la joie des pêcheurs. Les agriculteurs ont su garder une fruitière à comté.

Personnages remarquables :

   La Joconde, gardienne de l’église romane de Leugney. Marceline BOILLOT (appelée Marthe), née à Villers-le-Lac le 18 avril 1896.
Bergère, gardienne d’enfants, elle apprend en Suisse à jouer de la cithare “en chantant”. Elle se marie vers 1914 avec Maurice Pellegrini “le sanglier des Ardennes”. Son surnom lui vient du boucher d’Orchamps-Vennes qui lui envoya une chanson parisienne sur la vraie Joconde. Elle s’occupe de 1935 à 1961 de son restaurant “Chez la Joconde” à Orsans où sa gaieté, son franc-parler attirent beaucoup de monde.

   Sans compter des anecdotes toujours cocasses tel : son cochon “gougou” qui la suit en silence à l’église, le découvrant elle s’en retourne avec en guise de prière “Allez viens, gougou, allez viens on s’en va”!!. De même, pour satisfaire la demande de compagnie féminine d’un groupe de jeunes gens, elle arriva dans la salle du café avec plusieurs de ses chèvres bien déguisées “et voilà, celles que vous attendiez.”..! De 1961 à 1976, elle passa ses années de retraite au presbytère du hameau de Leugney (commune de Bremondans) où elle fait plaisir en faisant visiter l’église romane, visites agrémentées de ses propres “commentaires” qui quelquefois en surprenait plus d’un. Elle meurt en 1986, à 90 ans et repose au cimetière d’Orsans au côté de son mari “Pellé”.