Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
La Citadelle Vauban Voir cette commune... Gray Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... Arbois Voir cette commune...

Guyans-Vennes 25390

Guyans-Vennes
  • Guyans-Vennes
  • Guyans-Vennes
  • Guyans-Vennes

Situation : 5 km au Nord-Est d'Orchamps-Vennes. / Superficie : 1950 / Altitude : 730 / Population : 711
Maire : Pierre MAGNIN-FEYSOT (Agriculteurs propriétaires exploit.) / Secrétaire : Emilie Croff
Tél : 03 81 43 52 03 / Fax : 03 81 43 53 97 / E-mail : mairie.guyans-vennes@wanadoo.fr
Permanences : Lundi, Mardi, Jeudi et Samedi de 10h à 12h, Vendredi de 17h à 19h
Adresse Mairie : 11 rue de l'Église
Voir tous les élus

Marie-Hélène NORMAND
Gilles VIPREY
Patrick BOISSENIN
Dominique OUDOT
Eric VIENNET
Damien FORNASIER
Philippe ANDRE
David BOURNEZ
Séverine DUMONT
Jean ROBICHON
Stéphanie BROCARD
Philippe VIPREY
Céline VINCENT
Eric KUENZLI

 

Ce village eut autrefois pour instituteur le père de Louis Pergaud. A la mairie, nous pouvons voir une maquette en relief de Guyans-Vennes et des environs à l'échelle de 1/12500ème.

Dans l'église se trouve le tableau de Notre-Dame de Consolation, précieuse relique du XVème et un vitrail illustrant la délivrance du Sire de Varambon.
Le hameau de Grand Chaux révèle encore les traces d'un camp retranché romain. Sur les sommets boisés de sapins, à la Roche du Prêtre, on domine le cirque de Consolation ainsi que la vallée du Dessoubre.

Un circuit pédestre ou automobile est aménagé avec une magnifique vue sur le Val de Vennes, le Jura Suisse et la vallée de la Réverotte. Un hôtel-restaurant (l'Hôtel du Commerce) et de nombreux gîtes.

Personnages remarquables :
L’abbé Claude-Ignace Busson, né le 20 octobre 1783. Ordonné prêtre, il devint directeur du petit séminaire d’Ornans. En 1826, il est chapelain de Charles X et le suit en exil. Son père Nicolas participa à la Petite Vendée et fut guillotiné en 1795.
Elie Pergaud, père de l’écrivain, fut instituteur au village en 1890.

À signaler :

Jean-Pierre NORMAND : Charpente, couverture, Zinguerie, Ossature bois