Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Arbois Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... Gray Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune...

Petite-Chaux 25240

Petite-Chaux
  • Petite-Chaux
  • Petite-Chaux
  • Petite-Chaux

Situation : 2 Km au Sud-Est de Mouthe / Superficie : 981 / Altitude : 990 / Population : 146 / Nom des habitants : Les Petichauliens
Maire : Pierre ROUSSEL (Technicien ONF) / Secrétaire : Patrick GROSJEAN
Tél-Fax : 03 81 69 29 19 / E-mail : mairie.petitechaux@orange.fr
Permanences : Mardi de 13h30 à 18h Vendredi de 17h à 19h
Adresse Mairie : 10 B avenue des Turquoises
Voir tous les élus

Pierre VILLET
Christophe CORDIER
Fabrice MESNIER
Patrick GUGLIELMETTI
Hugues TODESCHINI
Damien DURAND
Albert JEANNEROD
Stéphane KZIAZYK
Colette FAVROT
Jean-Marc WURGLER

Les premières traces du village remontent au 14ème siècle. Le village est partagé en deux parties : un gros bourg (Petite-Chaux) et un hameau (Vuillets) à 2km. La chapelle est un petit édifice du XVIIème avec une nef centrale voûtée où l'on peut y admirer des ornements classés au patrimoine national.

C'est un village-rue bordé de maisons neuves et de vieilles fermes comtoises du XVIIIème avec trois fontaines fleuries. Le communal est un espace naturel constitué d'une pelouse sèche à flore diversifiée. Le Cébriot prend sa source à Châtelblanc, longeant le village, pour aller se jeter dans le Doubs à Mouthe.

Une entreprise horlogère emploie une dizaine de personnes. Sept gîtes ruraux d'une capacité d'accueil de 28 personnes.

Personnages remarquables


Claude-Ferréol Pagnier, né à Petite-Chaux le 6 octobre 1828 de parents cultivateurs, incorporé le 5 avril 1850 au 12ème régiment de chasseurs à cheval, 5ème escadron, nommé brigadier le 27 juillet 1856, il reçoit la Médaille Militaire en 1863 pour ses brillants services au Mexique. Son régiment rentre en France en 1867 où il est fait chevalier de la Légion d’Honneur.


Il se réengage pour 2 ans de juin 1869 à décembre 1871. Le maréchal des logis Pagnier se lie profondément avec le Général de Chabot qui disait de lui “Pagnier personnifiait le devoir”. C’est avec son fils qu’il livre son dernier combat. En 1900, le Souvenir Français fit apposer sur la mairie de Petite Chaux une plaque à son nom : mort le 25 juillet 1870 à Schirlenhof (Alsace), première victime française de la guerre.
Un petit monument fut élevé en 1890 sur la tombe de Pagnier.