Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Lac Saint-Point Voir cette commune... Gray Voir cette commune... Champagney Haute-Saône Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune...

Torpes 25320

Torpes
  • Torpes
  • Torpes
  • Torpes

Situation : 2 km au Nord-Ouest de Boussières / Superficie : 552 / Altitude : 252 / Population : 1080 / Nom des habitants : les Torpésiens
Maire : Denis JACQUIN (Enseignant) / Secrétaire : Christine NEVERS et Christine VIELLE
Tél : 03 81 58 65 61 / E-mail : mairie.torpes@torpes.fr
Site internet : http://www.torpes.fr
Permanences : Lundi et Jeudi de 9h à 12h, Mercredi et Vendredi de 14h à 18h Mercredi et Vendredi de 14h à 18h.
Adresse Mairie : 1 place de l'Église
Voir tous les élus

Géraldine LEROY
Yoann GIRARD
Robert NAPOLEONE
Lysiane POINTURIER
Jean-François NIESS
Patrick GEISTEL
François MONNIER
Sylvie ROBERT
Frédéric ARNOUX
Dominique HUOT
Julie GILLET
François MAIREY
Katia PRAUN DODANE
Michel DOMON

Le village se trouve dans la vallée du Doubs, sur sa rive droite, perché sur un plateau qui s’élève de 20 à 40m au dessus de la rivière.
Le château se dresse sur un rocher de 20 mètres de haut environ.
Il existait déjà avant 1333, date à laquelle, Guillaume Ier de Thoraise en devint le propriétaire. Ce fut certainement un personnage important car il participa aux négociations entre le Roi d’Angleterre et les ducs de Bourgogne, pendant la guerre de Cent Ans. La lignée disparut en 1494, à la mort de la “Dame de Torpes” (Claude de Thoraise). Le château fut incendié en 1492 par Maximilien, en punition du soutien apporté par la châtelaine à Louis XI.

Lors de péripéties amoureuses de Voltaire et d’une Marquise du Châtelet (parente des châtelains), on retrouve trace du séjour du célèbre écrivain à Torpes. Après la Révolution, le château fut vendu à un maître de forges Charles Saint et resta en possession de cette famille jusqu’à notre époque. En 1735, le château avait encore conservé son aspect féodal, certaines parties furent alors modernisées.
Mais on peut encore admirer la belle cuisine du XIIIème, les façades, les toitures du bâtiment principal, la grille d’entrée, la salle basse et les boiseries du salon Louis XVI qui ont été inscrits en 1949 à l’Inventaire des Monuments Historiques.

À signaler : 

J&Z  Carrelages : Chape liquide, Carrelages, Pierres

Laurent JEANVOINE sarl : Maçonnerie, Carrelage, Aménagement extérieur

LARTOT T.P. : Terrassement, VRD, Défrichage.