Le portail des communes de Franche-Comté Recherche
Champagney Haute-Saône Voir cette commune... Arbois Voir cette commune... Gray Voir cette commune... La Château de Joux Voir cette commune... Lac Saint-Point Voir cette commune... La Citadelle Vauban Voir cette commune...

Vercel-Villedieu Le Camp 25530

Vercel-Villedieu Le Camp
  • Vercel-Villedieu Le Camp
  • Vercel-Villedieu Le Camp
  • Vercel-Villedieu Le Camp

Situation : Chef-lieu de Canton, au centre du Département / Superficie : 3000 / Altitude : 655 / Population : 1600 / Nom des habitants : les Vercellois
Maire : Albert GROSPERRIN (Retraité - Ancien Directeur des Maisons Familiales de Franche-Comté - Président du Pays des Portes du Haut-Doubs) / Secrétaire : Colombe Fleury
Tél : 03 81 58 31 55 / Fax : 03 81 58 33 45 / E-mail : contact@mairie-vercel.fr
Site internet : http://www.vercel-villedieu-le-camp.fr
Permanences : L, Me, V de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 - Ma et J de 9h à 12h
Adresse Mairie : 1 place de la Libération
Voir tous les élus

Daniel FLEURY
Christian VERMOT-DESROCHES
Pascale DROZ
Marielle PETETIN
Christine FLEURY
Jean CHAUVET
Catherine GERARD
Jean-Pierre DUEZ
Fabienne MARTIN
Guillaume JEANNINGROS
Nour NACEUR
Philippe BLANCHOT
Jessica RATTIER
Anicet MICHEL

De magnifiques randonnées balisées, avec des points pique-nique calmes et ombragés (forêt de Chanois, N.D. des malades, sur le Mont à 830m d'alt.) sont ouverts aux marcheurs et vététistes.

Culture :
La Bibliothèque-médiathèque présente près de 4 000 volumes. Sous l'impulsion de quelques 'accrocs', une salle du patrimoine permettra de préserver et d'exposer les richesses anciennes.

Sur la place de la Mairie de Vercel trône la stèle de Louis Pergaud, célèbre écrivain comtois, plus grand que jamais. Cette sculpture est l'oeuvre de Raymond Corbin, membre de l'Institut de France, académie des Beaux-Arts.

Vercel ancien Bourg fortifié : Le site de Vercel, habité depuis les temps très anciens, deviendra un Bourg fortifié avec son château. Mise à jour cet été 2000, sur la place des marronniers, l'assise d'une Tour ronde nous donne une représentation de l'édifice médiéval: il s'agirait vraisemblablement, vu son diamètre (10m), du Donjon dénommé tour de Visorbe (vise=viser, orbe=le globe, le monde), c'est à dire la tour de guet.

En 1559, un grand 'orval' de feu détruit les 3/4 du Bourg, l'église et le château. Le pont-levis est rétabli; le grand corps de logis reconstruit et 2 tours recouvertes.

Après la conquête de la Franche-Comté par les Français, le château n'est plus que ruines. Seuls subsistent les murs délabrés d'une tour encore portée sur le premier relevé notarié connu de 1730. Les pierres du château démoli servirent, sans doute, à reconstruire l'église, maisons et murs d'alentour. La Révolution française mit fin au régime seigneurial ..


Personnages remarquables :

Georges GRUILLOT vient d'être décoré de la légion d'honneur par le Président du Sénat, Gérard LARCHER, à Vercel, le village où il fut maire durant 24 ans.
Cette distinction a récompensé un homme public, au parcours exemplaire, qui a consacré 31 années au service de la vie publique.
Sollicité en 1977 pour faire partie d'une nouvelle équipe municipale, il se retrouve aussitôt à la tête de la commune de Vercel le 19 avril 1977. Il impulse alors une politique dynamique dans tous les domaines de la vie municipale.
Deux ans plus tard, les électeurs du canton de Vercel l'élisent conseiller général et en 1982 Georges GRUILLOT devient président du conseil général et premier président de la décentralisation. En 1983, reconnu par la majorité de ses collègues, il est porté à la présidence de l'association des maires du Doubs. Puis en 1988, à l'occasion d'une élection partielle, Georges GRUILLOT franchit un nouveau palier en accédant au sénat.
Dans tous les projets municipaux ou départementaux qu'il a conduits, Georges GRUILLOT a développé un sens de visionnaire. Il a toujours su anticiper l'évolution et les besoins engendrés, pour exemple, la route des microtechniques qui a permis un développement économique des territoires traversés.
Au niveau du Pays des Portes du Haut Doubs, Georges GRUILLOT a été à l'origine de la création du syndicat d'initiatives du Pays de Pierrefontaine-Vercel.
Il a favorisé le travail en commun des élus de ces 2 cantons et tout naturellement ce travail a débouché sur la mise en place des deux communautés de communes existantes aujourd'hui.
Adepte convaincu du dialogue, source selon lui de compréhension et occasion mutuelle d'enrichissement, Georges est resté un homme de terrain et de décision, fidèle en amitié et au caractère bien trempé. Mais ce caractère cache un grand cœur, à la sensibilité bien réelle et qui a toujours eu le souci des gens en difficultés.
Après avoir remis volontairement ses mandats électifs à plus jeunes que lui, Georges GRUILLOT, profite d'une retraite bien méritée, entouré de l'affection des siens.

.
.